Plus de 2.000 chômeurs refusent un travail chaque année

06/02/15 à 08:36 - Mise à jour à 09:06

Source: Belga

Du 1er janvier 2009 au 31 décembre 2013, 10.781 chômeurs ont été contrôlés par un des quatre services régionaux pour l'emploi (Forem, Actiris, VDAB et ADG) pour avoir refusé un "emploi convenable".

Plus de 2.000 chômeurs refusent un travail chaque année

© iStockphoto

Du 1er janvier 2009 au 31 décembre 2013, 10.781 chômeurs ont été contrôlés par un des quatre services régionaux pour l'emploi (Forem, Actiris, VDAB et ADG) pour avoir refusé un "emploi convenable" et 625 pour avoir refusé une formation offerte par la cellule emploi ou une formation professionnelle. Des chiffres émanant d'une réponse parlementaire du ministre de l'Emploi Kris Peeters (CD&aV) relayée vendredi par La Dernière Heure et les journaux de Sudpresse.

Pour pouvoir bénéficier d'allocations de chômage, le demandeur d'emploi doit satisfaire pendant toute la durée du chômage à un certain nombre de conditions, notamment celle d'être "chômeur involontaire". Il ne peut ainsi refuser un emploi convenable ni une formation qui lui seraient proposés par l'office régional où il est inscrit, sous peine de sanction.

Alors que 7.174 chômeurs wallons ont refusé un emploi entre 2009 et 2013, leurs pendants flamands étaient 3.208 dans le cas.

Entre 2010 et 2013, 3.787 chômeurs ont fait l'objet d'une sanction de l'Onem, seul habilité à suspendre les allocations de chômage voire les supprimer. Le nombre total de sanctions est en baisse, surtout en Wallonie.

En savoir plus sur:

Nos partenaires