Patrick Janssens se retire des négociations à Anvers

08/11/12 à 14:04 - Mise à jour à 14:04

Source: Le Vif

Le bourgmestre sortant d'Anvers Patrick Janssens, à la tête de la Stadslijst, un cartel formé du sp.a et du CD&V anversois, a décidé de se retirer des négociations pour la formation d'une majorité dans la ville portuaire.

Patrick Janssens se retire des négociations à Anvers

© Belga

M. Janssens dit prendre cette décision pour contrer l'impression donnée "par certains médias" selon laquelle il compliquerait les discussions politiques, ce qu'il dément formellement.

Selon lui, ni la ville, ni la Stadslijst, ni lui-même ont un quelconque intérêt à compliquer inutilement les négociations ou les prolonger sciemment.

Celles-ci avaient difficilement débuté dès le lendemain des élections. Après une première mission d'information, seuls la Stadslijst, l'Open Vld et Groen subsistaient comme partenaires de négociations.

Les Verts en furent écartés cette semaine en raison de leur position ferme sur l'extension du ring anversois, diamétralement opposée au choix du gouvernement flamand où siègent la N-VA, le sp.a et le CD&V.

Le bourgmestre sortant avait toutefois indiqué que sa formation ne monterait pas dans une coalition sans Groen vu leur belle progression à Anvers le 14 octobre dernier. Il n'est pas clair pour l'heure si la Staslijst continuera à s'accrocher à cette revendication. Bart De Wever avait évoqué mercredi d'une "situation impossible".

Au-delà du choix de l'attelage, de grandes divergences subsistent également quant au contenu des politiques à mener dans la ville portuaire ces six prochaines années.

La Stadslijst a en effet qualifié le "note de formateur" déposée par De Wever de "mauvaise copie du programme de la N-VA", demandant une nouvelle rédaction de celle-ci.

Sur base de ces critiques, le patron de la N-VA a élaboré une nouvelle mouture -qui n'a pas filtré- à l'attention de l'Open Vld et de la Stadslijst, dont il attend à présent l'évaluation.

Avec Belga

Nos partenaires