Nouveaux radars: la Wallonie envisage des partenariats public-privé

02/10/13 à 07:12 - Mise à jour à 07:12

Source: Le Vif

La Région wallonne étudie la possibilité d'avoir recours à des partenariats public-privé afin d'installer de nouveaux radars tronçons sur son réseau autoroutier, écrit ce mercredi Sudpresse.

Nouveaux radars: la Wallonie envisage des partenariats public-privé

© Thinkstock

Ces partenariats, étudiés par la Sofico, permettrait de solutionner le manque de financement pour ces projets. Le privé financerait l'installation des radars tronçons puis percevrait une redevance, ou une location, ou encore une concession sur la gestion.

Les radars tronçons permettent de mesurer la vitesse moyenne sur plusieurs kilomètres et non à un point unique.

A ce jour, vingt sites ont été identifiés par le service public de Wallonie pour accueillir ce type de radar. L'installation de radars tronçons sur ces portions d'autoroute ne se fera toutefois pas avant 2014.

Par ailleurs, la piste du partenariat public-privé sera mis en oeuvre dans le cadre de l'acquisition de 5 stations de pesage dynamique, qui permet de peser les camions qui passent dessus.

Près de 100.000 Belges flashés cet été en France Par ailleurs, près de 100.000 vacanciers ont été pris en excès de vitesse sur les autoroutes françaises en juillet et août, ce qui représente une hausse de 20% par rapport à la même période en 2012, peut-on également lire dans Sudpresse, De Standaard et Het Nieuwsblad. En juillet, 53.400 automobilistes belges ont été flashés en France, pour 44.700 en août.

Entre janvier et juin 2013, 129.905 Belges avaient reçu une amende pour excès de vitesse.

Depuis la signature d'un accord entre la France et la Belgique, les conducteurs flashés en France reçoivent désormais leur p-v à la maison. Plus de 70% des amendes reçues par des Belges sont payées.

En savoir plus sur:

Nos partenaires