Note Di Rupo: inacceptable pour le Belang, abandon des francophones pour Thiéry du FDF

05/07/11 à 07:40 - Mise à jour à 07:40

Source: Le Vif

Seul le Vlaams Belang a réagi lundi soir à la note du formateur Elio Di Rupo, la considérant comme inacceptable. Le bourgmestre non-nommé de Linkebeek, Damien Thiéry (MR-FDF), estime, lui, que la note ouvre la porte à la scission de l'arrondissement de Bruxelles-Hal-Vilvorde sans réelle compensation pour les francophones des communes à facilités.

Note Di Rupo: inacceptable pour le Belang, abandon des francophones pour Thiéry du FDF

© Image Globe / NICOLAS MAETERLINCK

Le Vlaams Belang est le seul parti à avoir réagi, lundi soir, à la note du formateur Elio Di Rupo, la considérant comme inacceptable. Les autres partis étudieront le document avant de réagir, ont-ils expliqué.

"Nous allons d'abord étudier le contenu, ensuite en discuter et, éventuellement, nous communiquerons", a-t-on ainsi indiqué à la N-VA.

Du côté francophone, Damien Thiéry (MR-FDF), le bourgmestre non-nommé de Linkebeek, estime que la note laisse tomber 80.000 francophones de la périphérie bruxelloise". Donner la possibilité à ceux des six communes à statut spécial de voter en faveur d'une liste de la circonscription de Bruxelles-Capitale ou d'une liste de la circonscription du Brabant flamand, contrairement à ceux des 29 autres communes de la périphérie qui ne pourraient plus voter que pour la circonscription du Brabant flamand "contribuera à diviser leurs voix".

Aux yeux de Damien Thiéry, il n'y a pas de changement par rapport à la note de l'ex-conciliateur royal Johan Vande Lanotte, dans ce domaine. "Si Elio Di Rupo voulait présenter quelque chose, il n'avait pas d'autre choix que de se plier aux exigences flamandes", a-t-il ajouté.

Levif.be avec Belga

Nos partenaires