MR - CDH : la rupture, vraiment ?

27/07/17 à 09:50 - Mise à jour à 09:56

Source: Le Vif

L'orange bleue wallonne met fin à trente ans de domination socialiste. Mais elle rompt avec la solidarité francophone. Et risque de ne pas surmonter la défiance citoyenne.

Fumée blanche en Wallonie, après plus d'un mois d'une crise francophone aux contours surréalistes. Le MR et le CDH ont annoncé, mardi 25 juillet, la création d'un nouveau gouvernement pour un " nouvel espoir ". Cette alliance s'apparente pourtant davantage à un mariage de raison qu'à un coup de foudre passionnel. Parce que le contexte est périlleux, tant en raison des scandales à répétition que des perspectives budgétaires difficiles au sud du pays. Et parce que le temps qu'il reste pour réformer est court : deux petites années à peine, électorales qui plus est.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires