Manifestation nationale : peines de prison et de travail pour des dockers fauteurs de trouble

23/04/15 à 20:52 - Mise à jour à 20:52

Source: Belga

Deux dockers ayant participé aux émeutes lors de la manifestation nationale du 6 novembre 2014 ont été condamnés jeudi à 150 heures de travaux d'intérêt général par le tribunal correctionnel de Bruxelles. Une troisième personne, qui ne voulait pas de peine de travail, a été condamnée à un an d'emprisonnement dont une partie avec sursis.

Manifestation nationale : peines de prison et de travail pour des dockers fauteurs de trouble

© Belga

Le troisième individu a admis avoir jeté des pierres vers la police. Il a cependant indiqué avoir été ciblé par les canons à eau de la police avant d'avoir débuté son geste. L'homme avait aussi pointé son majeur en direction des agents. Les deux autres protagonistes ont également lancé des pierres et d'autres projectiles vers la police.

L'un deux a frappé différents agents avec un poteau de bois. Deux autres émeutiers présumés ont vu leur verdict reporté à mardi prochain.

En savoir plus sur:

Nos partenaires