Manifestation des policiers dans le quartier européen à Bruxelles

23/10/14 à 15:37 - Mise à jour à 15:37

Source: Belga

Environ 500 policiers du Syndicat national du personnel de police et de sécurité (SNPS) ont manifesté jeudi dans le quartier européen à Bruxelles pour réclamer au ministre de l'Intérieur, Jan Jambon, des "propositions sérieuses" relatives à la problématique des pensions. Le syndicat prévoit de nouvelles actions faute "de signal positif" de la part du ministre.

Manifestation des policiers dans le quartier européen à Bruxelles

© Belga

Le cortège est parti du Cinquantenaire vers 13h30 et a rejoint les différents cordons de sécurité mis en place autour des institutions européennes dans le cadre du sommet de jeudi et vendredi.

Les manifestants ont remis des boîtes en carton à leurs collègues policiers en fonction, réquisitionnés, malgré la grève, pour sécuriser l'événement, à l'attention du ministre de l'Intérieur. "Ces boîtes vides symbolisent ce que le ministre nous a proposé mardi lors de notre rencontre", indique Jérôme Aoust, secrétaire national du SNPS. "Nous lui demandons maintenant de les remplir."

Le syndicat manifeste contre l'annulation par la Cour constitutionnelle d'une disposition qui accordait aux anciens officiers de l'ex-gendarmerie le droit de partir à la retraite anticipée plus tôt que leurs collègues de la police intégrée. Les policiers réclament le maintien d'un régime spécial de départ à la retraite.

"La Cour européenne de Justice considère le droit à la pension comme un acquis et prévoit qu'en cas de modification, le législateur doit le changer progressivement", ajoute Jérôme Aoust. "Dans notre cas, une décision de Justice a balayé tous nos acquis du jour au lendemain." Le syndicat n'exclut pas de nouvelles actions s'il ne reçoit pas de signal positif de la part du ministre de l'Intérieur d'ici la poursuite des négociations, prévue le 12 novembre prochain.

Nos partenaires