Maggie De Block s'attaque aux abus dans l'aide médicale d'urgence

07/03/13 à 10:11 - Mise à jour à 10:11

Source: Le Vif

A partir du mois de juin, les coûts médicaux urgents pour les personnes en séjour illégal en Belgique ne seront plus pris en charge par les CPAS mais par la Caisse auxiliaire d'assurance maladie-invalidité (CAAMI), écrit jeudi De Standaard.

Maggie De Block s'attaque aux abus dans l'aide médicale d'urgence

© Image Globe

La secrétaire d'Etat à l'Asile et aux Migrations Maggie De Block (Open Vld) teste actuellement ce nouveau système dans quatre hôpitaux à Bruxelles, Charleroi, Vilvorde et Courtrai.

Le premier objectif de ce transfert est d'alléger le travail des CPAS, qui ne sont pas familiers avec la complexité de l'aide médicale et croulent sous les charges administratives en constante croissance.

Le nouveau système visera également à réduire les abus. L'assistance médicale d'urgence qui est fournie ne peut pas être meilleure ou moins contrôlée que celle en vigueur pour le reste des habitants, et doit répondre aux mêmes critères que ceux imposés à l'ensemble des Belges.

Nos partenaires