Linkebeek: Eric De Bruycker ne compte pas démissionner

25/10/15 à 14:56 - Mise à jour à 14:55

Source: Belga

Le bourgmestre de Linkebeek, le néerlandophone Eric De Bruycker, nommé par le gouvernement flamand contre l'avis de la majorité francophone de cette commune à facilités, n'a pas l'intention de démissionner lors du conseil communal extraordinaire convoqué lundi par la majorité, a affirmé dimanche le co-listier de M. De Bruycker.

Linkebeek: Eric De Bruycker ne compte pas démissionner

Eric De Bruycker © Belga

En convoquant ce conseil, "les Francophones ne cherchent qu'à attirer l'attention des médias", a estimé Rik Otten, seul conseiller communal du groupe Prolink (opposition) avec M. De Bruycker.

"Nous avons toujours dit que M. De Bruycker remettra son mandat s'il apparaît qu'une collaboration avec les Francophones est impossible. Mais ce n'est pas parce que les Francophones le réclament que nous l'acceptons. Nous voulons encore nous donner du temps", a commenté M. Otten. Prolink a distribué ces derniers jours un courrier à Linkebeek appelant à la pacification communautaire, après ce qui a été vu comme un coup de force par bon nombre de francophones de la commune.

La Liste du bourgmestre (13 sièges sur 15) de l'ex-bourgmestre non-nommé, le francophone Damien Thiéry (MR, ex-FDF), a convoqué un conseil communal extraordinaire lundi avec pour seul point à l'ordre du jour la démission du bourgmestre Eric De Bruycker. Elle entend démontrer par un vote qu'elle ne souhaite pas collaborer avec le bourgmestre, aux motifs qu'il est issu de la minorité et qu'il n'est pas compétent dans cette fonction.

Le gouvernement flamand refuse depuis 2007 de nommer M. Thiéry au motif qu'il n'a pas respecté la législation linguistique lors de l'envoi des convocations électorales.

Nos partenaires