Les transports en commun toujours fort perturbés en soirée

10/10/17 à 17:41 - Mise à jour à 21:20

Source: Belga

Le trafic des bus et des trains reste fortement perturbé en raison de la grève décrétée par la CGSP. La circulation sur la petite ceinture de Bruxelles restait elle aussi fortement emcombrée.

Les transports en commun toujours fort perturbés en soirée

© BELGA/Virginie Lefour

La circulation des transports en commun est toujours sérieusement perturbée et la mobilité sensiblement entravée mardi soir, alors qu'on s'achemine vers la fin de la journée d'action syndicale contre le gouvernement décidée par la CGSP.

Le trafic ferroviaire où le mouvement de grève doit se terminer vers 22h00, est perturbé sur tout le réseau. Certaines lignes sont même fortement perturbées, notamment au sud du pays. Entre 16h00 et 19h00, à peine plus d'un train sur trois a circulé en Wallonie. Il n'y a eu aucun train sur l'axe Namur-Liège et très peu sur Charleroi-Mons.

En Flandre, près de 60% des trains ont roulé. La grève a eu des conséquences plus lourdes sur le trafic ferroviaire des lignes principales en fin de journée que lors de l'heure de pointe matinale, relève Infrabel. "Sur un total de 71 cabines de signalisation, qui prennent en charge la globalité du trafic sur le réseau national, seules les cabines de Flémalle-Haute, Visé, Huy et Quévy ont été fermées, l'agent devant y travailler s'étant signalé comme gréviste. Les 67 autres cabines ont été opérationnelles", ajoute Infrabel. Les voyageurs qui, en raison du mouvement de grève de ce mardi, n'auront pas pu prendre leur train ou auront subi un retard de 60 minutes ou plus, pourront demander un remboursement à la SNCB.

En Wallonie, sur le réseau Tec, la situation est identique à ce qu'elle était dans l'après-midi. Le trafic des bus et des métros était toujours fortement perturbé, notamment à Charleroi, à Liège et dans le Borinage, du côté de Mons et dans le Centre. A Bruxelles, seule la ligne 1 du métro roule à une fréquence réduite d'une rame toutes les dix minutes, indique la Stib dans son point de 20h00. Aucun bus ne circule et pour ce qui est des trams, les lignes 3, 4, 7 (limitée à Centenaire), 82 et 94 sont desservies, également à fréquence réduite.

Sur les routes, on comptait encore une petite soixantaine de kilomètres de files vers 20h00, selon Touring Mobilis, essentiellement autour et dans Bruxelles. Les bouchons se sont depuis résorbés. Le stade Roi Baudouin, où se joue le dernier match de la campagne de qualification des Diables Rouges pour la Coupe du monde 2018, n'est pas desservi par les transports en commun en raison de la grève.

Nos partenaires