Marie Gathon
Marie Gathon
Journaliste Levif.be
Opinion

25/10/13 à 11:43 - Mise à jour à 11:43

Les profs sont encore en congé

Ne nous méprenons pas. J'ai du respect pour les profs, j'aurais même pu le devenir. C'est une profession sur laquelle je porte un regard bienveillant.

Les profs sont encore en congé

© Thinkstock

Lorsque j'ai lu la Carte blanche de Chrystelle Charlier sur Enseignons.be "Oui, je suis encore en vacances. Et franchement, je t'emmerde!", j'ai quand même eu envie de réagir. Pas que j'ai un problème avec le fait que les profs sont en congé. Non, c'est plutôt la façon dont cette enseignante se plaint.

C'est vrai qu'on aime bien vous taquiner sur vos nombreux congés et vos horaires "light", mais t'es-tu un jour demandé ce que c'est de travailler toute une année sans un seul jour de congé ? Parce que oui, quand on travaille dans le privé, les jours de congé ça se mérite. Et la première année, tu n'y as tout simplement pas droit.

La deuxième année c'est quand même mieux, tu as carrément 20 jours à prendre. Quand tu veux. Enfin, sauf si tes collègues veulent les mêmes jours que toi. Alors là, il faut négocier. Et ce n'est pas toujours du gâteau de contenter tout le monde. Tu t'en doutes, souvent il y a des lésés. Et pendant les fêtes, parfois on doit aussi travailler. Il y a même des gens qui travaillent le jour de Noël et le jour de l'An. Incroyable, non ?

Parfois dans certaines entreprises, tu n'as même pas le droit de choisir tes jours de congé. Tu dois les "prendre" quand l'entreprise est fermée entre Noël et le Nouvel An et pendant trois semaines en juillet, par exemple. C'est comme ça, tu n'as pas le choix. Et tant pis pour les vacances hors saison. De toute façon, tu n'y as quand même plus droit une fois que tes enfants sont à l'école.

Parlons-en des enfants. Je ne sais pas comment je vais faire le jour où j'en aurai, des enfants. Je prie pour ne jamais me retrouver mère célibataire. Parce que je n'en connais pas de crèches qui ouvrent à 5 heures du matin, qui ferment à 23 heures et qui ouvrent aussi le week-end. Oui, parce dans certaines professions on travaille souvent en horaires décalés. C'est quoi un horaire décalé ? Et bien, c'est quand tu travailles alors que les autres dorment encore ou qu'ils sont devant un bon film, le soir. Et parfois, on travaille aussi le week-end. Alors, les repas de famille, les anniversaires et les fêtes entre potes, ben il arrive souvent que l'on ne puisse pas y assister.

De nombreux professeurs ont la chance de passer du temps avec leurs enfants parce qu'ils sont en vacances en même temps qu'eux. Leurs enfants ne vont pas être obligés de passer une grande partie de leur temps à la garderie ou dans je ne sais quel stage afin qu'ils ne restent pas seuls à la maison. Le genre d'occupations qui te coûtent les yeux de la tête.

Et puis, il y a un autre truc super quand on est prof, c'est la nomination. Oui, c'est vrai que les premières années tu galères. Tu enchaines les remplacements. Mais après, c'est plus calme. La précarité de l'emploi tu ne connais pas. Et ça, crois-moi, c'est inestimable. Parce que dans de nombreux métiers, la précarité, on connait. Certains passent même toute leur carrière comme freelance. Ça veut dire que tu n'as jamais de contrat et que ton employeur peut te jeter comme une vieille chaussette, sans préavis, même si tu travailles pour lui pendant 10 ans. Et on ne parle même pas des indépendants qui vivent souvent sous ce stress permanent.

Attention, je ne suis pas en train de dire que le métier de prof est moins difficile qu'un autre. J'ai plein d'amis profs et je sais à quel point ça peut être galère parfois. Chaque métier a ses avantages et ses inconvénients. Les profs ont 70 jours de congé par an, c'est comme ça et c'est un bel avantage. Et que ceux que ça fait râler changent de métier et tentent de faire carrière dans votre profession. Reste que de temps en temps, on a le droit de vous vanner, non ? Parce que 20 jours de congé dans l'année, vous ne saurez jamais ce que c'est. Et tant mieux pour vous.

Nos partenaires