Les photos que Paul Magnette ne veut pas voir

25/02/15 à 19:30 - Mise à jour à 19:30

Source: Belga

Le bourgmestre de Charleroi, Paul Magnette, a adressé mercredi un courrier au "New York Times" et au jury du World Press Photo, qui vient d'attribuer un prix à un sujet ayant pour sujet Charleroi, sur le thème "Le coeur noir de l'Europe".

Les photos que Paul Magnette ne veut pas voir

Paul Magnette © Belga

Paul Magnette y dit "sa surprise et son désarroi" à la découverte du 1er prix attribué à Giovanni Troilo. Pour lui, "ce sujet photographique littéralement monté de toutes pièces (...) est une grave falsification de la réalité portant préjudice à la Ville de Charleroi et à ses habitants ainsi qu'au métier de photojournaliste". Il parle d'une "mise en scène renforçant la dimension dramatique des images". Ce serait normal pour une oeuvre artistique personnelle, mais ce travail prétend présenter une enquête journalistique de terrain et ce n'est pas le cas, écrit le bourgmestre, qui évoque "le caractère falsifié et mensonger des légendes, le travestissement de la réalité, la construction d'images chocs mises en scène par le photographe, malhonnêtes et qui trahissent les bases de l'éthique journalistique". La porte-parole de Paul Magnette précise que cette réaction du bourgmestre fait suite aux réactions de photographes professionnels qui, dit-elle, se sont eux aussi offusqués de cette vision de Charleroi. Paul Magnette demande au jury "d'examiner la possibilité de retirer le prix attribué à Monsieur Troilo, à la lumière de nos explications et de notre argumentation".

En savoir plus sur:

Nos partenaires