Les noms composés ont la cote chez les bébés

12/09/12 à 06:50 - Mise à jour à 06:50

Source: Le Vif

En 2011, 549 enfants nés en Belgique ont reçu un nom composé du nom de leur père et de celui de leur mère, et l'inverse pour 214 enfants, écrit mercredi Sudpresse.

Les noms composés ont la cote chez les bébés

© Image Globe

La loi belge oblige pourtant les parents à donner à leur enfant né en Belgique uniquement le nom du père."Le nom de l'enfant dépend de la nationalité des parents et de la législation dans leur pays d'origine", explique-t-on à l'Etat civil de Bruxelles-ville. Ainsi, si les parents sont Espagnols, l'enfant né en Belgique portera un nom composé de celui du père et de celui de la mère, comme la législation le prévoit dans ce pays, "sauf s'il s'agit d'Espagnols de la deuxième génération, par exemple, ou vivant chez nous depuis dix ans sans interruption." Les 549 enfants qui portent un nom composé du nom de leur père et de leur mère représentent une hausse de 70% par rapport à 2007. Pour les 214 enfants dont le nom est composé en premier lieu du nom de la mère et ensuite du nom du père, l'Etat civil relève que c'est très fréquent avec des parents portugais par exemple.

Par ailleurs, 5.506 enfants (+35% par rapport à 2007) ne portant que le nom de leur mère et 1.820 (+25% par rapport à 2007) ne portent le nom d'aucun de leurs deux parents. "Cela peut surprendre mais les parents congolais peuvent donner un tout autre nom à leur enfant. L'enfant d'une jeune mère célibataire polonaise peut aussi recevoir un autre nom de famille".

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires