Les libéraux redéposent leurs propositions pour l'obligation scolaire à 5 ans

30/04/15 à 16:17 - Mise à jour à 16:17

Source: Belga

Le MR et l'Open Vld ont décidé de redéposer sous cette législature leurs propositions de loi visant à abaisser de 6 à 5 ans l'âge de l'obligation scolaire en Belgique.

Les libéraux redéposent leurs propositions pour l'obligation scolaire à 5 ans

© Belga

Le sujet est revenu cette semaine au devant de l'actualité via le parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, où sont débattus plusieurs textes. L'âge de l'obligation scolaire est de compétence fédérale, mais il peut toutefois trouver une déclinaison dans les Communautés via des conditions de présence obligatoire en maternelle en vue de l'inscription en primaire. La ministre francophone de l'Éducation Joëlle Milquet (cdH) prépare d'ailleurs un décret.

Au fédéral, la question est bloquée depuis plus de dix ans, en raison de son volet communautaire. Elle est en effet liée à la clé de financement des Communautés, et la situation démographique avant l'âge de six ans est plus favorable à la Fédération Wallonie-Bruxelles. Sous cette législature, des propositions de loi ont donc été introduites ou redéposées depuis les bancs de l'opposition (PS, cdH et FDF).

Mais alors que le gouvernement Michel a décidé de ne pas soulever de questions communautaires sous cette législature, le MR et l'Open Vld ont annoncé jeudi redéposer à leur tour leurs textes de loi. "Les enfants défavorisés qui entrent à l'école à un âge plus tardif débutent dans la vie avec un handicap", commentent les chefs de groupe Open Vld et MR, Patrick Dewael et Denis Ducarme, dans un communiqué commun. Ils évoquent notamment les études démontrant que ces enfants traînent de nombreuses années ce retard scolaire par rapport à ceux qui ont fréquenté les maternelles.

Nos partenaires