Les enfants souvent soulagés par le divorce de leurs parents

25/03/10 à 09:38 - Mise à jour à 09:38

Source: Le Vif

Lors d'une procédure de divorce, le sentiment de bien-être des parents est plus faible que celui des enfants. C'est surtout un sentiment de soulagement qui règne chez les enfants.

Selon une importante enquête IPOS sur la qualité de vie des familles, à laquelle ont collaboré plusieurs universités, lors d'une procédure de divorce, le sentiment de bien-être des parents est plus faible que celui des enfants.

"Pour les parents c'est peut-être plus grave de ne plus pouvoir border leurs enfants chaque soir, que pour les enfants eux-mêmes", indique le professeur gantois Ann Buysse.

"Le plus important pour eux n'est pas où et chez qui ils habitent, mais la qualité des relations qu'ils continuent à avoir avec leurs deux parents".

En règle générale, durant la procédure de divorce les parents perdent plus en terme de qualité de vie que leurs enfants: ils sont moins satisfaits de leur vie sur le plan émotionnel, matériel, physique et relationnel et font part d'une baisse de leur productivité et de leurs activités sociales.

Levif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires