Les centrales nucléaires belges auraient besoin de quelques adaptations

08/11/11 à 13:57 - Mise à jour à 13:57

Source: Le Vif

Les centrales nucléaires belges présentent un niveau de protection suffisant, a indiqué mardi l'Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) mais auraient tout de même besoin de quelques adaptations.

Les centrales nucléaires belges auraient besoin de quelques adaptations

© Image Globe/ERIC LALMAND

Les centrales nucléaires belges présentent un niveau de protection suffisant, a indiqué mardi l'Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) après une première lecture des rapports des tests de résistance des centrales.

Dans ces rapports remis la semaine dernière par l'exploitant des centrales, Electrabel, celui-ci pointe toutefois "des adaptations à apporter aux installations ou à l'organisation en vue de renforcer plus encore le niveau de sûreté des centrales". Ce sont surtout les anciennes unités (Doel 1 et 2 et Tihange 1) qui présentent une robustesse moindre que celle des unités plus récentes, rappelait mardi l'AFCN.

Ces adaptations, identifiées par l'exploitant et demandées par l'AFCN et sa filiale d'experts, Bel V, "ne requièrent pas l'arrêt provisoire des unités concernées jusqu'à leur mise en oeuvre effective", souligne l'Agence.

L'évaluation de l'AFCN n'est que préliminaire. D'ici le 31 décembre, l'Agenceet sa filiale évalueront encore de manière approfondie ces rapports, qualifiés de "détaillés et documentés, et donc déclarés recevables".

Des tests de résistance (stress tests) ont été sollicités par les États membres de l'Union européenne disposant de telles installations après l'accident survenu le 11 mars 2011 à la centrale nucléaire de Fukushima au Japon.

LeVif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires