Les Bruxellois, cancres du tri des déchets

27/02/13 à 19:03 - Mise à jour à 19:03

Source: Le Vif

Le recyclage ne semble pas être le point fort des Bruxellois. Ils trient en effet moins bien leurs déchets qu'il y a deux ans, quand c'est devenu obligatoire.

Les Bruxellois, cancres du tri des déchets

© ThinkStock

L'objectif fixé par l'Europe est d'arriver à la moitié des déchets triés pour 2020, contre seulement 25 pc aujourd'hui. C'est surtout l'utilisation des sacs bleus pour les PMC qui connaît une forte baisse, peut-on lire mercredi sur le site brusselnieuws.be.

Les Bruxellois sont obligés de trier leurs déchets depuis 2010, sous peine d'une amende. Cette mesure a eu un impact important à son lancement, avec une forte diminution des déchets résiduels et une hausse des déchets PMC, papier, carton et verre. Cette tendance ne semble pas se confirmer dans le temps, car on constate aujourd'hui à nouveau davantage de sacs blancs (déchets résiduels) sur les trottoirs. Le gestionnaire des déchets a ainsi enlevé 320.986 tonnes de déchets résiduels l'an dernier, contre 306.000 seulement en 2010. On dénombre également moins de sacs bleus.

Piet Van Meerbeek du Brusselse Raad voor het Leefmilieu (BRAL, Conseil Bruxellois pour l'Environnement, ndlr), estime que la crainte d'une amende ne joue qu'un temps et qu'il faudrait, comme en Flandre et en Wallonie, taxer davantage les sacs afin d'inciter les citoyens à trier plus.

L'idée de consigner les conserves et canettes est également proposée par certains et le parlement bruxellois avait pris une résolution en 2010 demandant au gouvernement bruxellois d'étudier la faisabilité d'un tel système


En savoir plus sur:

Nos partenaires