Le roi Baudouin et son ami rwandais Habyarimana

18/07/18 à 08:30 - Mise à jour à 08:34
Du Le Vif/L'Express du 12/07/18

En octobre 1990, Baudouin presse le gouvernement belge d'intervenir militairement à Kigali pour secourir le régime d'Habyarimana. Eclairage sur l'influence politique du roi, qui appréciait un président rwandais d'apparence si pieuse lors de ses visites à Laeken.

Le 7 août 1993, à Bruxelles, de nombreux chefs d'Etat suivent le cortège funèbre de Baudouin, décédé une semaine plus tôt dans sa propriété de Motril, en Espagne. Parmi les dirigeants étrangers présents : le président rwandais Juvénal Habyarimana, ami personnel du roi des Belges pendant plus de vingt ans, et son homologue français François Mitterrand qui, depuis le début du conflit rwandais, en octobre 1990, ne ménage pas son soutien au régime de Kigali. " Le roi Baudouin était pour nous, Rwandais, tout un symbole, assure Habyarimana dans son hommage au défunt. Artisan de l'indépendance de notre pays et trait d'union entre les peuples belge et rwandais, le souverain n'a jamais cessé de nous faire l'honneur de sa sollicitude. Nous n'oublierons jamais sa constante disponibilité à l'égard de notre pays. " On ne peut être plus clair.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires