Le PS et la N-VA toujours en tête des sondages

20/12/10 à 10:23 - Mise à jour à 10:23

Source: Le Vif

Le PS et la N-VA se maintiennent à la première place dans leurs Communautés respectives même s'ils se tassent légèrement par rapport au dernier sondage, indique le baromètre politique trimestriel de "La Libre". Les socialistes ravissent en outre la première place au MR à Bruxelles.

Le PS et la N-VA toujours en tête des sondages

© Belga

Le PS recueille 38,3 pc des intentions de vote en Wallonie, soit 1,8 pc de moins que le sondage de septembre 2010 mais toujours 0,7 pc de plus qu'aux élections de juin.

Le MR est deuxième avec 22,9 pc des intentions, soit 0,7 pc de plus qu'au scrutin fédéral, suivi du cdH avec 14,5 pc (-0,1 pc par rapport aux élections) et d'Ecolo avec 11,2 pc, en baisse de 1,1 pc. Le Front National refait surface, avec 4,4 pc, soit 3 pc de plus, et dépasse le Parti Populaire à 2,8 pc.

A Bruxelles, PS et MR sont au coude-à-coude avec respectivement 25,7 pc des intentions (-0,9 pc par rapport aux élections de juin) et 25,4 pc (-1,7 pc). Ecolo reprend la troisième place au cdH avec 12,1 pc (+0,1 pc). Les centristes sont quatrièmes avec 10,5 pc (-1,7 pc). Le Parti Populaire est stable avec 3,3 pc.

En Flandre, la N-VA recueille 31,2 pc des intentions de vote, soit 3,1 pc de plus qu'en juin, mais en léger retrait de 0,6 pc par rapport au sondage de septembre 2010.

Le CD&V est loin derrière avec 17 pc (-0,7 pc), suivi du sp.a avec 14,8 pc (-0,5 pc), de l'Open Vld avec 13 pc (-0,6 pc), du Vlaams Belang avec 11,4 pc (-1,2 pc), de Groen! avec 7,8 pc (+0,8 pc) et de la Lijst Dedecker avec 2,6 pc (-1,2 pc).

Au rayon de la popularité, les présidents de l'Olivier occupent le trio de tête en Wallonie: Elio Di Rupo suivi de Joëlle Milquet et de Jean-Michel Javaux. Au MR, Louis Michel dépasse Didier Reynders et prend la 7e place.

A Bruxelles, Elio Di Rupo est égalemet premier suivi de Guy Verhofstadt et de Charles Picqué et Didier Reynders ex-aequo.

En Flandre, Bart De Wever demeure à la première place suivi de Kris Peeters, de Johan Vande Lanotte (qui fait un bond de 15 pc) et d'Elio Di Rupo (-8 pc).

Le sondage a été réalisé par Ipsos auprès de 2.000 personnes entre le 26 novembre et le 1er décembre. La marge d'erreur est de 3,6 pc en Wallonie et en Flandre et de 4,4 pc à Bruxelles.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires