Le parquet anversois lancera des poursuites à la suite de messages haineux sur Facebook

03/08/16 à 16:00 - Mise à jour à 16:00

Source: Belga

L'enquête ouverte par le parquet d'Anvers à propos de la page Facebook de la "Vlaamse Verdedigings Liga" (VVL) est close et donnera lieu à des poursuites, a indiqué mercredi le ministère public de la métropole qui doit encore déterminer précisément les préventions et l'identité des personnes citées à comparaître. Les faits ne seront donc pas classés sans suite.

Le parquet anversois lancera des poursuites à la suite de messages haineux sur Facebook

© Reuters

La "Ligue de défense flamande", groupe d'extrême-droite créé en 2012, a fait l'objet d'une plainte en avril 2015 de la part d'Unia, l'ex-centre pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme. L'institution a joint au dossier les signalements qu'elle a reçus à la suite des commentaires haineux sur la mort d'un jeune Flamand d'origine marocaine écrits sur la page Facebook de la VVL.

Unia s'est dit satisfait de ce signal envoyé par le parquet anversois. "C'est un bon signal du parquet. En envoyant devant la justice les responsables d'une telle page, une attention plus soutenue sera portée à ce phénomène et c'est nécessaire", a expliqué le porte-parole d'Unia.

En 2015, Unia a reçu 654 signalement de faits impliquant des médias, qui ont donné lieu à l'ouverture de 365 dossiers; 92% de ces dossiers concernaient des messages de haine sur Internet.

Nos partenaires