Le mystère levé sur le squelette retrouvé récemment sur le champ de bataille de Waterloo?

07/04/15 à 07:39 - Mise à jour à 07:40

Source: Belga

Le squelette retrouvé en 2012 sur le champ de bataille de Waterloo serait celui d'un jeune Allemand de 23 ans. Selon l'historien militaire, spécialiste de Waterloo, Gareth Glover, il pourrait s'agir de la dépouille de Friedrich Brandt, un soldat allemand de la King's German Legion (légion allemande du roi), une unité militaire hanovrienne, alliée des Britanniques, lit-on dans le Sunday Times.

Le mystère levé sur le squelette retrouvé récemment sur le champ de bataille de Waterloo?

Reconstitution de la bataille de Waterloo. © REUTERS/Laurent Dubrule

A côté du squelette retrouvé en 2012, les archéologues avaient trouvé des pièces allemandes et françaises, une cuillère en fer, et une pièce de bois portant le initiales "C.B". Une balle de mousquet, cause du décès du soldat, se trouvait entre ses côtes.

La découverte d'un "F", quasi effacé, sur le morceau de bois a permis de lancer une enquête plus approfondie. Gareth Glover s'est mis à la recherche du mystérieux soldat en consultant des archives.

Selon l'historien, il n'y avait que trois soldats allemands portant ces initiales (F.C.B), tous originaires de Hanovre et combattant aux côtés des Britanniques contre Napoléon. L'historien a d'emblée écarté un des soldats qui avait combattu dans un autre secteur du champ de bataille.

Selon son enquête, il ne restait que deux soldats portant ces initiales, combattant tous deux en 2e ligne du bataillon de la King's German Legion. Gareth Glover a constaté ensuite qu'un officier avait avait reçu la paie d'un soldat, décédé près d'un mois après la bataille près de Bruxelles. Il ne restait donc que Friedrich Brandt dont la trace n'avait pas été retrouvée. "On ne peut pas être sûr à 100% qu'il s'agit du squelette de Friedrich Brandt, mais avec les informations dont nous disposons, c'est le candidat le plus probable", explique l'historien.

La bataille de Waterloo, qui a sonné le glas de l'empire napoléonien le 18 juin 1815, a fait des milliers de morts en une seule journée.

Les commémorations de la bataille de Waterloo sont prévues durant quatre jours à partir du 18 juin prochain et devraient attirer environ 200.000 personnes d'après les organisateurs.

En savoir plus sur:

Nos partenaires