Le front commun syndical appelle à une grève le 23 novembre à Charleroi

26/10/15 à 13:47 - Mise à jour à 15:38

Source: Belga

La FGTB, la CSC et la CGSLB appellent les militants à une journée de grève de 24 heures le 23 novembre prochain dans la région de Charleroi, selon un communiqué du front commun syndical.

Le front commun syndical appelle à une grève le 23 novembre à Charleroi

Marc Goblet (FGTB) devant les militants syndicaux le 11 mars dernier à Bruxelles. © BELGA/Benoît Doppagne

"Sans travail, pas de production ni de services et pas de croissance. C'est le message de cette journée d'actions! Quand les travailleurs ne sont pas là, l'entreprise ne produit rien et ne gagne rien. L'économie, c'est nous", martèlent les syndicats. "Nous rappelons aux employeurs qu'ils ont aussi un rôle à jouer par rapport au gouvernement, qu'une véritable concertation sociale doit fonctionner avec eux."

Les trois syndicats réclament une nouvelle fois la création d'emplois de qualité, des fins de carrière décentes, des services publics de qualité et une fiscalité plus juste.

"Nos alternatives aux mesures du gouvernement plaident pour une économie soutenable et durable, qui repose sur un modèle de société garantissant des services publics de qualité, une protection sociale forte, une fiscalité juste et une concertation sociale par des négociations libres, sans blocage salarial injustifié du gouvernement", ajoute le front commun. "Les travailleurs sont indispensables. Ils ne veulent pas de cadeaux, ils exigent un juste retour des richesses produites."

La CGSLB réféchit encore à sa participation

La CGSLB "n'a pas encore décidé" de sa participation à la grève du 23 novembre à Charleroi, a nuancé le syndicat libéral alors qu'un communiqué reçu plus tôt dans la journée assurait que cette action serait menée par les trois syndicats.

"La proposition de rejoindre le front commun FGTB-CSC sera débattue demain/mardi, lors de notre comité national", a précisé le syndicat libéral.

En savoir plus sur:

Nos partenaires