Le Comité de monitoring recommande un effort d'1,86 milliard

20/06/14 à 21:19 - Mise à jour à 21:19

Source: Le Vif

Le Comité de monitoring, chargé de suivre l'évolution des recettes et dépenses de l'Etat, a relevé qu'un effort de 1,86 milliard d'euro devra être consenti par l'Entité I (le fédéral), pour 2014, pour maintenir l'objectif budgétaire d'un déficit nominal de -2,3%, a annoncé vendredi soir le ministre du Budget Olivier Chastel (MR).

Le Comité de monitoring recommande un effort d'1,86 milliard

© Belga

Selon le Comité, cité par le ministre, cette détérioration de 1,86 milliard par rapport au contrôle budgétaire de mars 2014 est "quasi entièrement imputable à une nouvelle estimation à la baisse des recettes fiscales". Le Comité de monitoring a remis au ministre du Budget son rapport concernant le suivi du budget 2014 et l'élaboration du budget 2015. Le ministre a précisé en avoir informé les membres du Comité ministériel restreint et le ministre des Finances. La Belgique s'est engagée à réduire le déficit structurel de l'ensemble des pouvoirs publics à 1,4 % du PIB pour 2014, ce qui correspond à un déficit nominal de 2,1 % du PIB. L'Entité I doit limiter pour sa part son déficit nominal à 2,3 % du PIB. Selon M. Chastel, le Comité de monitoring va par ailleurs préparer un budget pluriannuel 2016-2019, donc pour l'ensemble de la législature suivante."Nous avons encore du pain sur la planche. Les efforts budgétaires consentis par ce gouvernement nous ont permis de quitter la procédure de déficit excessif et nous devons à présent continuer dans cette voie", a encore déclaré Olivier Chastel, par voie de communiqué.

Nos partenaires