Le Belge reporte de plus en plus l'entretien de son véhicule

13/01/15 à 16:23 - Mise à jour à 16:23

Source: Belga

"Le citoyen et les entreprises reportent l'entretien de leur voiture/utilitaire", constate Federauto dans son baromètre 2014 dévoilé mardi.

Le Belge reporte de plus en plus l'entretien de son véhicule

© REUTERS

"La diminution de la fréquence des entretiens et du niveau d'entretien du parc automobile pourrait avoir des conséquences sur la sécurité routière", prévient également la Confédération belge du Commerce et de la Réparation automobile et des secteurs connexes. Selon elle, l'année 2014 a été "modérée" en termes de ventes et d'immatriculations, le secteur des vélos à assistance électrique sauvant la mise.

"Le baromètre reflète une image modérée de l'état de la vente et de l'après-vente sur les six derniers mois", signale Federauto. En 2014, 483.000 voitures de tourisme ont été immatriculées, soit 3.000 voitures de moins qu'en 2013. "Quant aux immatriculations des camionnettes, nous constatons un léger recul de 0.09% (53.373 immatriculations)", parallèlement à "une hausse mineure de 1.29% (1.494) pour les véhicules jusqu'à 16 tonnes et une progression de 2.06% (6.307) pour les tonnages les plus lourds (plus de 16 tonnes)", précise Federauto. Le secteur des motos et scooters, avec 22.022 véhicules vendus, a connu une année des plus noires. Le secteur du cycle a par contre enregistré des ventes en hausse, qui ont principalement profité aux vélos à assistance électrique, ajoute la Confédération, sans avancer de chiffre précis. Federauto prédit une stabilisation du marché en 2015. L'après-vente demeure médiocre, selon le baromètre, ce qui a provoqué une augmentation supplémentaire du nombre de jours de chômage dans les garages. Au total, jusqu'à novembre 2014, le nombre de jours de chômage économique s'élève à 50.635 contre

En savoir plus sur:

Nos partenaires