La Ville de Liège augmente ses taxes pour équilibrer son budget

05/12/14 à 17:47 - Mise à jour à 17:47

Source: Belga

La ville de Liège a présenté vendredi à la presse son budget 2015. Pour atteindre l'équilibre, les autorités ont augmenté la fiscalité, en particulier le précompte immobilier et les taxes sur le parking.

La Ville de Liège augmente ses taxes pour équilibrer son budget

© capture d'écran Google

Le précompte immobilier (PRI) augmentera dès l'an prochain de 4%, à 2.990 centimes. La mesure générera 3,8 millions d'euros supplémentaires dans les caisses communales. "C'est une manière de trouver de nouvelles ressources en étant le plus juste possible. Le PRI est un impôt que ne touche pas seulement les Liégeois, mais les propriétaires d'immeubles qui profitent parfois de la ville sans y habiter", a affirmé l'échevin des Finances Michel Firket.

Autre taxe en hausse : celle sur les places de stationnement. Dans les parkings payants, elle passera de 60 à 100 euros l'emplacement. Une nouvelle taxe, de 100 euros également par emplacement, a été créée pour les parkings gratuits à vocation commerciale, industrielle ou artisanale de plus de 50 places. Le prix des sacs poubelle supplémentaires augmentera également (de 30 à 50 centimes pour les 30 litres et de 0,60 à 1 euro pour les 60 litres). En compensation, la taxe urbaine a été diminuée de 15 euros. Les additionnels à l'impôt des personnes physiques restent inchangés (à 8%).

Au total, les mesures en matière de fiscalité généreront 4,2 millions supplémentaires par rapport au budget 2014.

La Ville s'apprête aussi à muter 22 de ses agents au CPAS pour que celui-ci, sans engagement supplémentaire, puisse répondre aux missions supplémentaires qui découleront de la hausse du nombre de bénéficiaires qui auront été exclus du chômage.

À l'extraordinaire, 65 millions d'euros seront investis, dont 25 millions à charge de la Ville. Le principal projet sera la rénovation de la Cité administrative (29 millions d'euros, dont une part communale de 10%), dont la concrétisation dépendra toutefois de l'obtention de fonds Feder.

Le budget 2014 était en boni de 2,7 millions, mais les autorités avaient dû puiser 7,8 millions dans leurs réserves.

En savoir plus sur:

Nos partenaires