La lutte sans fin du procureur antiterreur

26/01/16 à 10:41 - Mise à jour à 10:40

Source: Le Vif/l'express

A la tête du parquet fédéral depuis deux ans, Frédéric Van Leeuw prévient : la Belgique n'en est qu'au début de sa croisade contre le terrorisme. Nous allons tous devoir changer nos modes de vie. Et la justice doit obtenir d'urgence des moyens nouveaux pour empêcher le pire...

"Je ne veux pas être une star. Un procureur fédéral doit travailler en toute humilité. Sans compter ses heures : ces derniers temps, je sais quand j'arrive au bureau, jamais quand j'en sors..." Tandis qu'il longe par un froid polaire le palais de Justice de Bruxelles, Frédéric Van Leeuw pianote sur son smartphone. Les autorités américaines viennent d'annoncer, ce lundi 18 janvier, l'arrestation de Gelel Attar, un Molenbeekois proche des deux Belges qui ont participé aux attentats de Paris, le 13 novembre dernier. Le procureur doit vérifier les détails de cette information obtenue grâce à des perquisitions effectuées chez nous. D'urgence. En matière de terreur, rien ne peut être reporté au lendemain.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires