L'Open Vld ne votera pas BHV à la Chambre

14/10/10 à 10:02 - Mise à jour à 10:02

Source: Le Vif

Le président d'Open Vld Alexander De Croo ne suivra pas le Vlaams Belang qui veut voter la scission de BHV à la Chambre. Et il ne semble pas contrarié par la proposition de son alter ego francophone Didier Reynders de négocier dorénavant la réforme avec quatre partis, sans... les libéraux flamands.

L'Open Vld ne votera pas BHV à la Chambre

© Belga

Invité de la radio La Première de la RTBF jeudi matin, il juge qu'un vote sur BHV à la Chambre ne mènerait qu'à un blocage -comme cela a déjà été démontré- et qu'il ne convient pas de suivre l'initiative du Vlaams Belang dans une période de négociations.

Pour M. De Croo, savoir si la négociation a lieu à 4, à 2 ou à 7 n'est pas important. Il faut surtout s'intéresser au contenu. Son parti est prêt à soutenir une majorité de l'extérieur si elle apporte une période de pacification. Comme M. Reynders, il pense qu'il faut d'abord définir ce que l'on veut encore faire ensemble.

Pour lui, le mieux serait que quelqu'un ait un projet de compromis et convainque ensuite les autres partis. Il verrait bien Bart De Wever être ce "quelqu'un".

Alexander De Croo déplore aussi que les relations humaines entre négociateurs soient devenues un véritable "champ de bataille nucléaire" et reproche au PS d'agiter un plan B jouant sur les émotions primaires.

Il ne compte pas laisser le parlement chômer: son parti y prendra des initiatives. Face à un gouvernement en affaires courantes, on peut inverser les rôles et trouver des compromis à la Chambre, dit-il.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires