L'histoire belge des vaches wallonnes et flamandes qui ne pouvaient pas se mélanger

12/07/18 à 15:55 - Mise à jour à 16:17

Source: De Morgen

Voilà encore une histoire bien belge. Elle se passe cette fois dans une ferme installée à cheval sur la frontière linguistique, celle d'Eric Van Steenkiste. Il explique que ses bovins ne peuvent pas se mélanger et détaille tous les tracas administratifs qui découlent de la position particulière de son exploitation agricole.

On se croirait dans Le Grand Fossé d'Astérix et Obélix, ou mieux, dans cet épisode des Schtroumpfs ou le village des petits lutins bleus est délimité par une frontière en pointillé. Les Schtroumpfs se disputent sur la bonne utilisation du langage schtroumpf : doit-on dire un "tire-bouschtroumpf" comme le disent les habitants du nord du village, ou un "schtroumpf-bouchon" comme le disent ceux du sud du patelin? Dans sa maison, un Schtroumpf se retourne sans cesse dans son lit coupé en deux par la frontière, d'un côté il rêve dans une langue, de l'autre côté, dans l'autre.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires