L'armée va acquérir de nouveaux navires et de l'armement

08/07/12 à 12:52 - Mise à jour à 12:52

Source: Le Vif

L'armée va pouvoir entamer le renouvellement d'une partie de son matériel, après l'accord donné par le Conseil des ministres à plusieurs programmes d'acquisition, dont celui de deux nouveaux navires pour la Marine, pour plusieurs dizaines de millions d'euros, a-t-on appris dimanche auprès du ministère de la Défense.

L'armée va acquérir de nouveaux navires et de l'armement

© Image Globe

Le gouvernement a en effet autorisé vendredi le ministre de la Défense, Pieter De Crem, à lancer cinq procédures de marché public. Ces achats font partie du Plan d'investissements pour la Défense et la Sécurité (PIDV) d'un montant total de 489,5 millions d'euros que M. De Crem souhaite réaliser d'ici 2014, dont 242 millions à engager cette année.

Les programmes dont le lancement a été approuvé vendredi sont, selon un porte-parole de la Défense:

- l'acquisition de deux patrouilleurs ("Ready Duty Ship", RDC) pour permettre à la composante Marine s'assurer ses missions de police maritime en remplaçant l'actuelle flotte de trois remorqueurs vieillissant, pour 34 millions d'euros;

- l'acquisition et l'intégration de 70 systèmes d'armes téléopérés (appelés "Self-protection Systems") pour l'amélioration de la protection des véhicules blindés LMV ("Light Multirole Vehicle") engagés en opération, ainsi qu'une prestation de services connexes. Le montant envisagé est de 12,6 millions d'euros;

- l'acquisition de quatre nacelles (pods) supplémentaires de désignation et de guidage de type Sniper ATP-SE destinés à équiper les chasseurs-bombardiers F-16 et à renforcer la dotation actuelle (douze exemplaires), ainsi que la modification du logiciel des pods existants vers le même standard et la fourniture d'un paquet de support logistique (pour 11,3 millions en 2013);

- l'acquisition de systèmes d'armement air-sol pour reconstituer les stocks de bombes utilisées durant l'opération "Unified Protector" de l'Otan en Libye l'an dernier pour treize millions d'euros. Il s'agit en particulier de 440 kits de guidage GPS/INS (170 kits pour les bombes Mk 82 de 500 livres, 227 kilos ainsi que 190 kis pour les Mk 84 de 2.000 livres, 907,2 kilos), de 80 kits pour faire de ces armes des bombes à pénétration, de 85 "moving target indicators" pour les Mk 82 de 500 livres et enfin de 80 bombes Mk 84 de 2.000 livres.

- l'achat "ponctuel" de carabines multifonctionnelles de diverses versions avec leurs accessoires, couplé à un contrat pluriannuel à durée indéterminée pour les pièces de rechange, l'entretien et diverses prestations de service, pour un montant non précisé.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires