Journée d'action européenne : SNCB, TEC, STIB,... le point sur les perturbations

14/11/12 à 06:45 - Mise à jour à 06:45

Source: Le Vif

Les différents mouvements de grève, dans le cadre de la journée d'action européenne contre l'austérité, provoquent toute une série de perturbations, principalement sur le rail wallon et bruxellois, ainsi qu'aux TEC. Du côté de la STIB, bpost, Brussels Airport et sur les routes, les embarras sont moindres.

Journée d'action européenne : SNCB, TEC, STIB,... le point sur les perturbations

© BELGA

La grève de 24 heures sur le rail, débutée mardi à 22h00 dans le cadre de la journée d'action européenne contre l'austérité, se fait fortement sentir ce mercredi matin.

En Wallonie, mis à part quelques trains entre Jemelle et Luxembourg ainsi qu'entre Dinant et Bertrix, aucun train ne roule.

A Bruxelles, les arrêts Bruxelles-Midi et Bruxelles-Central ne sont pas desservis. La circulation des trains est interrompue entre Bruxelles-Midi et Bruxelles-Nord. En outre, tous les trains de pointe vers Bruxelles sont supprimés.

En Flandre, des trains circulent mais plusieurs suppressions de trains sont tout de même enregistrées en raison du mouvement, a-t-on appris auprès d'Infrabel, le gestionnaire du réseau ferroviaire.

"Le problème est que les trains qui arrivent de Flandre sont bloqués à Bruxelles-Nord, ce qui risque de rapidement provoquer une saturation", explique un porte-parole d'Infrabel.

Par ailleurs, un piquet de grève est situé devant la cabine de signalisation de Bruxelles-Midi, ce qui risque d'avoir des répercussions sur la circulation de trains internationaux Thalys et Eurostar.

Selon le porte-parole d'Infrabel, la circulation des trains connaîtra vraisemblablement de lourdes perturbations toute la journée de mercredi.

Le trafic des Thalys "momentanément interrompu"

Les actions syndicales menées ce mercredi matin ont conduit à une interruption momentanée du trafic des trains Thalys, a annoncé Thalys International. Thalys demande dès lors à ses clients de reporter leurs déplacements prévus ce mercredi.

En outre, comme annoncé les jours précédents, tous les Thalys de et vers l'Allemagne sont supprimés ce mercredi.

Enfin, un train Eurostar n'a pas pu partir comme prévu de Bruxelles-Midi après que des manifestants furent descendus sur les voies.

Importantes perturbations sur les réseaux du TEC, aucune à la STIB

D'importantes perturbations sont enregistrées sur les réseaux du groupe TEC, a-t-on appris auprès de la Société wallonne de transport public.

Ainsi, le réseau du TEC Liège-Verviers est "très fortement perturbé". Aucun véhicule n'a pu sortir des dépôts, à l'exception de Verviers où 30% des services étaient assurés.

Au TEC-Hainaut, la majorité des services de bus ne sont pas assurés dans les régions de Tournai, Mons et Centre.

Au TEC-Namur Luxembourg, ainsi qu'au TEC Brabant wallon, plusieurs lignes ne sont pas non plus desservies. Les loueurs, quant à eux, roulent.

Par contre, du côté de la STIB, métros, trams et bus roulent tout à fait normalement, a-t-on appris auprès de la société bruxelloise de transport public.

Trafic plus dense qu'habituellement sur les routes

Il y a plus de ralentissements qu'habituellement au niveau du trafic matinal par temps sec, à 08h15, a annoncé ce mercredi le centre d'informations routières Perex. "Nous observons 250 km de files cumulées. C'est entre 50 et 70 km de plus qu'une journée normale par temps sec", a confirmé le centre Perex.

Sur l'axe Ostende-Bruxelles, les automobilistes sont déjà bloqués un peu avant Erpe-Mere. Il leur faut quelque 45 minutes pour rejoindre Bruxelles. Sur l'axe Liège-Bruxelles, c'est à hauteur de Bierbeek que la circulation stagne.

Sur l'E19, si des files entre Nivelles et Ittre se sont rapidement résorbées, la circulation est toujours bloquée entre Wauthier-Braine et Anderlecht industries, a précisé le centre.

A Bruxelles, les axes qui pénètrent au coeur de la capitale ainsi que les tunnels connaissent aussi de forts ralentissements.

Heureusement, pour le moment, aucun accident ne perturbe davantage la circulation, relève enfin Perex.

Impact très limité sur les centres de tri, indique bpost

Dans le centre de tri de Liège, le plus touché par le mouvement syndical, 70% du courrier a été trié. Ce courrier a été acheminé aux bureaux distributeurs, à l'exception du seul bureau de La Roche.

Ainsi, dans les provinces de Liège et de Luxembourg, "tout le monde aura du courrier ce mercredi", sauf à La Roche, qui aura sans doute son courrier un peu plus tard dans la journée, précise un porte-parole de bpost.

Au centre de tri de Bruxelles, qui couvre en outre les deux provinces de Brabant, 90% du courrier a été trié.

Les centres de tri de Flandre et de Charleroi, ce dernier couvrant les provinces de Hainaut et Luxembourg, n'ont pas connu de problèmes importants.

Peu de magasins fermés dans la grande distribution

Le secteur de la grande distribution "appliquera de manière diverse le mot d'ordre sur le terrain selon les sous-régions", a confirmé Myriam Delmée, vice-présidente du SETCa. "Nous n'avons pas lancé de mot d'ordre de grève générale. Il s'agira donc davantage d'actions de sensibilisation et de débrayages. Mais, pour les sous-régions comme Liège ou La Louvière, où des mots d'ordre de grève générale ont été lancés, des magasins seront effectivement fermés", a expliqué la syndicaliste.

Différentes assemblées du personnel de grandes surfaces, réunies ces derniers jours, ont aussi opté pour des actions systématiques. "Ce sera le cas pour les enseignes Lidl dans la Namurois", a détaillé Mme Delmée.

"Pour le grand public", a encore dit Myriam Delmée, "il n'y aura pas d'impression de grand chamboulement mercredi. La majorité des supermarchés seront accessibles".

Quelques vols annulés à Brussels Airport, aucune annulation à l'aéroport de Charleroi

La journée d'action européenne a entraîné l'annulation de plusieurs vols, à l'aéroport de Bruxelles, à destination du Portugal et de l'Espagne, a-t-on appris auprès d'un porte-parole de l'aéroport.

L'aéroport rappelle aux voyageurs que le réseau ferroviaire est fortement perturbé et leur conseille de consulter le site internet de l'aéroport ou de leur compagnie.

Du côté de l'aéroport de Charleroi (BSCA), aucune annulation de vol n'était dans l'air mercredi matin, seul un vol en provenance de Marseille accusant une heure de retard, en raison d'actions syndicales en France, a indiqué le directeur commercial de BSCA, David Gering.

Levif.be, avec Belga

Nos partenaires