Jacques van Ypersele de Strihou nommé ministre d'Etat

20/07/13 à 16:23 - Mise à jour à 16:23

Source: Le Vif

Le roi a nommé son chef de cabinet, Jacques van Ypersele de Strihou, ministre d'Etat, annonce le Palais royal samedi.

Jacques van Ypersele de Strihou nommé ministre d'Etat

© Belga

Jacques van Ypersele de Strihou était devenu le chef de cabinet du roi Baudouin en 1983, avant de tenir le même rôle tout au long du règne d'Albert II.

Agé de 76 ans, il ne rempilera pas auprès du futur roi Philippe. Le roi Albert a en effet signé sa démission en même temps que sa nomination comme ministre d'Etat. Celle-ci est faite sur proposition du Premier ministre.

Le nom du diplomate Frans Van Daele, étiqueté CD&V, est revenu à plusieurs reprises pour devenir le nouveau chef de cabinet.

Biographie de Jacques van Ypersele de Strihou Jacques van Ypersele de Strihou, ancien chef de cabinet du roi Albert II et de feu le roi Baudouin, est né le 5 décembre 1936 à Uccle.

M. van Ypersele a étudié la philosophie et les lettres aux Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix à Namur et plus tard le droit à la KUL et les sciences économiques à l'UCL. En 1959, il est assistant universitaire à Léopoldville (Kinshasa). Au début des années 60, il étudie à Yale où il obtient un doctorat en économie.

En 1965, il travaille au FMI à Washington. Fin des années 60, il représente le Fonds monétaire auprès du gouvernement indonésien à Jakarta. Après son retour en Belgique, il travaille un moment dans le secteur privé qu'il quitte rapidement pour le secteur public.

Entre 1972 et 1978, il est conseiller et, plus tard, chef de cabinet adjoint, pour les ministres des Finances successifs, André Vlerick, Willy De Clercq et Gaston Geens. Il devient ensuite inspecteur-général des Finances en 1976. De 1978 à 1983, il est chef de cabinet pour les questions économiques auprès des Premiers ministres Leo Tindemans, Paul Vanden Boeynants et Wilfried Martens. En raison de sa longue carrière auprès de cabinets CVP et PSC, M. van Ypersele reçoit une étiquette de chrétien-démocrate.

C'est en 1983 que Jacques van Ypersele devient chef de cabinet du roi Baudouin. En 1993, au décès du roi Baudouin, il reprend la même fonction auprès d'Albert II. Le Palais royal annonce à la veille de l'abdication d'Albert II sa nomination comme ministre d'Etat.

Jacques van Ypersele devrait prendre sa pension lors de l'accession au trône de Philippe.

Nos partenaires