Jacqueline Galant conduit sans les mains

15/04/15 à 19:22 - Mise à jour à 19:22

Source: Belga

La ministre de la Mobilité, Jacqueline Galant, a pris mercredi sur une autoroute allemande les commandes d'une voiture automatisée, capable de changer de bande et de dépasser, tout en freinant et en accélérant sans intervention du chauffeur, a constaté un photographe de l'agence BELGA.

Jacqueline Galant conduit sans les mains

Jacqueline Galant © Belga

Mme Galant s'est rendue au siège du constructeur automobile Audi à Ingolstadt, qui a mis au point un prototype de "voiture intelligente", dérivée d'un modèle A7 et baptisée "Jack".

Elle s'est ensuite offert un trajet à bord de cette voiture sur l'autoroute reliant Ingolstadt à Nuremberg, en Bavière (sud de l'Allemagne), atteignant parfois la vitesse de 140 km/h, sans nécessairement tenir le volant. Un responsable d'Audi disposant d'une double commande se trouvait toutefois assis à ses côtés, en place passager et trois personnes, dont un photographe de l'agence BELGA, avaient pris place à l'arrière.

Cette Audi A7 Piloted Driving a déjà roulé seule en janvier dernier de la Silicon Valley (Californie) à Las Vegas (Nevada) à l'occasion du salon de l'électronique "Consumer Electronics Show" (CES). Jack avait alors transporté quelques instructeurs d'Audi accompagnés de journalistes.

Pour Mme Galant (MR), il s'agissait de "faire connaissance avec les systèmes et la technologie" des véhicules automatisés, a expliqué l'entourage de la ministre.

La déclaration gouvernementale de l'équipe Michel prévoit en effet une évaluation de la législation en vigueur, "en concertation avec les entités fédérées", de façon à soutenir les développements technologiques - comme les voitures sans conducteur et l'"Intelligent Speed Adaptation (ISA) - et la préparation du cadre juridique nécessaire, "afin de pouvoir mettre en oeuvre ces innovations dans la circulation".

En savoir plus sur:

Nos partenaires