J'étais au congrès idéologique du Parti socialiste, et tout est vrai

02/12/17 à 11:39 - Mise à jour à 11:39
Du Le Vif/L'Express du 01/12/17

Liège, c'est ailleurs. C'est loin, même quand on a plein d'idées et qu'elles sont en chantier. Alors, quand on est un socialiste plein d'idées mais qu'on n'est pas de Liège, et qu'on doit être au palais des congrès un dimanche à 9 h 30 pour boucler son chantier des idées, il faut soit se lever très tôt, par exemple pour avoir le train de 7 h 51 à Charleroi-Sud (douze minutes de retard), soit s'organiser un peu mieux, par exemple en prenant une chambre d'hôtel.

C'est ainsi qu'on trouvait trois types de socialistes, dimanche matin à Liège. Un, les Liégeois, toujours à rigoler avec leur oeil gonflé de blague. Deux, les pas Liégeois qui se sont levés très tôt et qui ne rigolent pas parce que leur oeil est tout serré et piquant. Trois, les pas Liégeois qui se sont couchés très tard parce qu'ils avaient réservé une chambre d'hôtel et qui s'étaient dit, samedi soir, que bien sûr pas de problème on va reprendre une tournée. Eux, ils ont l'oeil pas gonflé ni serré ni piquant, mais suintant, avec toutes sortes de veines autour ...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires