Il y a trop de pièces d'1 et 2 centimes

06/12/13 à 17:12 - Mise à jour à 17:12

Source: Le Vif

Le ministre des Finances, Koens Geens, préparera un projet de loi pour permettre d'arrondir aux 5 centimes et ainsi endiguer la croissance du nombre de pièces d'1 et 2 centimes, a-t-il annoncé vendredi.

Il y a trop de pièces d'1 et 2 centimes

© Reuters

On compte en Belgique quelque 120 pièces d'1 et 2 centimes en circulation par habitant. Ces pièces sont frappées, acheminées vers les banques, livrées aux commerçants pour aboutir chez les consommateurs qui vident leurs poches quand ils rentrent chez eux et sont nombreux à ranger ces petites pièces dans une tirelire. Résultat: elles n'ont été utilisées qu'une seule fois.

Si rien ne change, dans les années à venir, 60 pc des pièces frappées par la Monnaie royale seront des pièces d'1 ou 2 centimes. L'Eurobaromètre 2012 montre que 91 pc des consommateurs belges ne veulent plus des pièces d'un centime et 83 pc pensent la même chose pour les pièces de 2 centimes. En tant que ministre belge, M. Geens ne peut supprimer ces pièces mais a confié à la Banque Nationale le soin d'étudier la règle de l'arrondi symétrique de 5 cents, c'est-à-dire l'arrondissement à 5 centimes, dans une même mesure vers le haut ou vers le bas, non des prix mais du ticket de caisse. Selon la Banque Nationale, les règles d'arrondi symétrique n'encouragent pas l'inflation et feraient diminuer le nombre de pièces en circulation.

L'étude relève aussi que le taux de satisfaction sur la circulation des pièces le plus élevé de la zone euro était observé en Finlande où l'arrondi à 5 centimes se pratique depuis le lancement de la monnaie européenne. Introduite en 2004 aux Pays Bas, la règle donne également de bons résultats. L'Unizo et l'Union des Classes moyennes ont réalisé des expériences d'arrondis à Waregem et à Visé: 78 pc des consommateurs ont réagi positivement. "Ce n'est que si on peut avoir l'assurance absolue que les règles d'arrondi ne provoquent pas de hausse de prix qu'on peut envisager les prochaines étapes. Sur la base de l'étude que la Banque nationale a réalisée, on obtient cette certitude. Je vais maintenant examiner de plus près cette étude et préparer un projet de loi qui permettra l'arrondi symétrique aux 5 cents", a souligné M. Geens.


Nos partenaires