Grève sectorielle : Agoria dénonce de "véritables actes de vandalisme"

09/10/16 à 16:04 - Mise à jour à 16:06

Source: Belga

La fédération sectorielle Agoria a dénoncé dimanche "de véritables actes de vandalisme et d'intimidation" commis à la Maison de l'industrie à Gosselies (Charleroi) lors d'une manifestation organisée ce vendredi 7 octobre au départ de l'usine Caterpillar à l'occasion des actions syndicales sectorielles.

Grève sectorielle : Agoria dénonce de "véritables actes de vandalisme"

Maison de l'industrie à Gosselies (Charleroi) © BELGA

"Ce ne sont pas 'quelques feuilles de papier qui furent jetées sur le sol' (sic), mais de véritables actes de vandalisme et d'intimidation envers des employés de la Maison de l'industrie qui ont été commis", déplore dans un communiqué le directeur général d'Agoria Wallonie, Thierry Castagne, évoquant un "saccage" inacceptable.

"Du côté patronal, on relève avec consternation et inquiétude le silence assourdissant consistant à ne pas condamner - ou si peu - les actes illégaux que constituent les blocages, intrusions et saccages provoqués en marge de mouvements syndicaux", poursuit M. Castagne, qui lance au passage un appel "aux acteurs de bonne volonté pour un sursaut de responsabilité visant au respect des lois et réglementations". "Créons ensemble un cadre régional de stabilité sociale pour éviter pareils débordements et infractions à l'avenir. Dans l'intérêt de l'économie et de l'emploi en Wallonie".

Un porte-parole de la police de Charleroi avait confirmé vendredi que de "légers débordements" étaient survenus vendredi matin au sein de la Maison de l'industrie, la police évoquant des "agissements" qui "constituent l'acte isolé de quelques énergumènes". Le porte-parole de la police avait également écarté l'hypothèse de violence physique.

Un extincteur avait notamment été vidé et plusieurs rames de papiers déversées dans les locaux. Les bâtiments abritent les activités régionales de la fédération de l'industrie technologique Agoria ainsi que celles d'Innovatech, une ASBL qui promeut l'innovation technologique au sein des entreprises.

La manifestation était partie de l'entreprise Caterpillar, dont l'intention de fermeture a été annoncée début septembre. Dans les rangs du cortège se trouvaient des travailleurs de l'usine, de ses sous-traitants ainsi que d'une série d'autres entreprises de la région de Charleroi, du Centre et de Mons.

Au sein des bâtiments d'Agoria, les responsables syndicaux espéraient rencontrer des membres de la fédération de l'industrie technologique.

Nos partenaires