Fraude fiscale : A-t-on gonflé les résultats 2017 de l'Inspection spéciale des impôts ?

20/04/18 à 08:40 - Mise à jour à 08:42
Du Le Vif/L'Express du 19/04/18

Le bras armé du fisc gère-t-il bien les dossiers de fraude fiscale grave pour lesquels il est compétent ? Analyse et questions.

Si on s'intéresse tellement aux performances chiffrées des enquêteurs de l'Inspection spéciale des impôts (ISI), c'est que ces statistiques constituent un indicateur précieux de la volonté réelle du gouvernement de lutter contre la fraude fiscale. Surtout la grande, puisqu'au sein de l'administration fiscale, l'ISI est spécialement chargée de " combattre la fraude fiscale grave et organisée ". Le gouvernement l'a bien compris puisque, depuis 2016, les inspecteurs de l'ISI doivent théoriquement remplir des quotas. Soit par fonctionnaire équivalent temps plein : 1,5 million d'euros par an en enrôlement (ce que le fisc réclame) et 250 000 euros en recouvrement (ce que fisc perçoit réellement).
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires