Florilège de #stemfie sur Twitter

25/05/14 à 17:40 - Mise à jour à 17:40

Source: Le Vif

Sur Twitter, les élections se suivent sous différents hashtags: #BE2505, #JeVote en Wallonie, #ikstem, #vk2014 en Flandre mais le hashtag du jour qui buzze, c'est #stemfie, qui suit la tendance du #selfisoloir initiée par nos voisins néerlandais. Petit florilège.

Florilège de #stemfie sur Twitter

© ntruyman:Twitter

Si le mot "selfie" a intégré tout récemment Le Larousse et le Petit Robert, il en sera peut-être bientôt de même pour les termes "selfisoloir" et "stemfie" à voir le buzz que ces autoportraits et autres clichés originaux pris dans le (secret) de l'isoloir créent sur le réseau social Twitter en ce jour d"élections. Cette mode a vu le jour chez nos voisins néerlandais, où elle avait fait un malheur dans les bureaux de vote lors des dernières législatives. Ce dimanche, elle a traversé les frontières. Et même Jean-Michel Javaux, bourgmestre d'Amay, s'est fendu de son propre "stemfie" en allant voter ce matin, selon le site de La Meuse. Le réseau social propose un florilège de ces clichés parfois très originaux. Petite sélection.

Un électeur se photographie avec son bébé, un autre immortalise sobrement ses formulaires de vote, certains désirent tout de même rester incognito à la manière des Daft Punk, ou commencent déjà l'apéro avec olives et pastis, ambiance vacances réussie pour ces 1250 votants qui sont allés au bureau de votes en maillot...Certains électeurs n'hésitent pas à créer de véritables mises en scène dans l'intimité de l'isoloir. La palme de l'originalité revient sans conteste à @BartMeese qui a amené ses Legos. De là à retarder les votes et à allonger les files? Des citoyens se plaignent sur le réseau social du temps pris par ces accros au smartphone pour remplir les formulaires, même si la loi belge ne définit pas de temps limite au vote.

Sur le réseau social tourne aussi le "stemfie" ou plutôt "stemfail" d'un électeur un peu trop enthousiaste publié à l'origine sur Facebook. Le chanteur humoriste Freddy Tougaux (vous vous souvenez de l'entêtant "ça va d'aller") ajoute une touche de surréalisme à la belge au buzz en publiant sur le réseau social un cliché décalé pris à l'intérieur d'une urne, "dépouillement invalide?" s'interroge avec humour un de ses followers.

Pour rappel, la constitution belge punit d'une amende de 500 à 3.000 euros quiconque "brise le secret du vote", droit inviolable pour tous les citoyens belges mais "nullement une obligation" nuance l'expert des médias Michel Henrion qui se photographie le traditionnel crayon rouge en bouche au moment de voter. Pour l'heure, le "selfisoloir" reste donc toléré mais quand on sait que les Belges qui n'honorent pas leur droit de vote sont rarement poursuivis, les électeurs motivés et fiers de leur vote ont peu de risque d'être sanctionnés.

Pour encore plus de "stemfies", un blog les recense en temps réel à cette adresse: stemfie.be, découvrez aussi la sélection de nos confrères du Knack.be.

En savoir plus sur:

Nos partenaires