Erreur de calcul du MR: la SNCB doit économiser 1,5 milliard d'euros de moins

18/10/14 à 09:22 - Mise à jour à 19:01

Source: Belga

La SNCB doit économiser 663 millions d'euros et non pas 2,1 milliards. Les ministres MR du Budget et de la Mobilité semblent en effet s'être fortement trompés dans leurs calculs malgré leurs déclarations de cette semaine à la Chambre, écrivent samedi De Standaard et Het Nieuwsblad.

Erreur de calcul du MR: la SNCB doit économiser 1,5 milliard d'euros de moins

Jacqueline Galant (MR), ministre de la Mobilité. © BELGA/Jasper Jacobs

"Nous nous sommes trompés", reconnaissait-on vendredi au cabinet de la ministre de la Mobilité Jacqueline Galant. "On ne sait pas comment cette erreur s'est produite. Peut-être y a-t-il eu une confusion avec la dette d'Infrabel, le gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire? Le hasard fait que celle-ci est de 2,1 milliards d'euros".

Jusqu'ici, à la Chambre et dans les médias, la ministre de la Mobilité avait en effet évoqué 2 milliards d'économies d'aujourd'hui à 2019, une information alors confirmée par le ministre du Budget Hervé Jamar.

Interrogée samedi par la RTBF, Jacqueline Galant confirme le montant de 663 millions d'euros pour la législature. Elle rejette cependant toute "erreur". Selon elle "des chiffres ont été lancés sans vérification" lors de "débats houleux" à la Chambre dus au manque de "respect" de l'opposition.

Pourtant, il ressort des notifications budgétaires qu'une économie de 188 millions d'euros devra être appliquée à la SNCB en 2015 à répartir linéairement et de manière croissante jusque 663 millions d'euros en 2019. Mais pour Mme Galant, il s'agira de 188 millions d'euros en 2015, puis 118,75 millions d'euros en 2016, 2017, 2018 et 2019, soit un total de 663 millions d'euros.

"Camouflage" et "amateurisme"

Dans l'opposition, Ecolo-Groen demandera au gouvernement qu'il fasse la clarté alors que la ministre de la Mobilité Jacqueline Galant dit aujourd'hui "exactement l'inverse" de ce qu'elle a avancé au parlement. Les Verts parlent de "camouflage" et d'"amateurisme". Selon eux, la SNCB devra bel et bien économiser 2,1 milliards d'euros sur la législature, "les tableaux budgétaires sont clairs" à cet égard. Le débat est important, il y va de l'intérêt des navetteurs, rappellent-ils.

Le cdH est d'avis que "les navetteurs et les travailleurs de la SNCB méritent mieux que cette légèreté et cette incompétence". Les députées Vanessa Matz et Isabelle Poncelet demandent que se réunisse au plus vite de la Commission de l'Infrastructure de la Chambre afin que la ministre Galant vienne s'expliquer "clairement et sans erreur" sur les chiffres de la SNCB ainsi que sur les mesures qu'elle compte prendre pour arriver au chiffre de 663 millions d'économie à la SNCB.

Au-delà de la polémique des chiffres, les syndicats dénoncent pour leur part l'ampleur des économies à réaliser. Elles se feront selon eux au détriment des cheminots, du matériel roulant et donc des navetteurs.

En savoir plus sur:

Nos partenaires