En octroyant une promotion à sa fille, le patron du Selor a manqué d'intégrité

22/09/15 à 07:11 - Mise à jour à 12:20

Source: Belga

Le patron du Selor, le bureau de recrutement de la fonction publique, a manqué d'intégrité dans le cadre de la sélection et de la promotion de sa fille au sein de la fonction publique.

En octroyant une promotion à sa fille, le patron du Selor a manqué d'intégrité

© SELOR

C'est la conclusion du service de médiation fédéral après un audit de plusieurs mois concernant Marc Van Hemelrijck, à la tête du Selor depuis 13 ans, rapporte mardi De Tijd.

Le service de médiation avait ouvert une enquête en juin sur le fonctionnement du Selor et de son responsable, Marc Van Hemelrijck. L'enquête faisait suite à une information donnée par un indicateur qui travaillait encore pour le Selor.

Selon De Tijd, l'audit est terminé et ses résultats ont été transmis vendredi au ministre de la Fonction publique, Steven Vandeput (N-VA). D'après l'enquête, il apparaît qu'il y aurait suffisamment d'éléments pour établir des manques d'intégrité. Une des fautes qui serait reprochée à M. Van Hemelrijck est d'être intervenu dans la promotion de sa fille au sein de la fonction publique.

Le rapport a été transmis, conformément à la procédure, au patron du SPF Personnel et Organisation. Marc Van Hemelrijck devra s'expliquer devant le ministre Vandeput, avec la possibilité d'une suspension.

Des mesures adaptées lors de manquements en termes d'intégrité

"Nous avons reçu le rapport de l'enquête sur 'l'information liée à une violation présumée d'intégrité au sein du Selor"' du Médiateur fédéral. Toute violation de l'intégrité est, à nos yeux, inacceptable. S'il apparaît qu'il en est question dans ce cas, alors nous prendrons tout cela de manière très sérieuse et envisagerons les mesures adaptées", a-t-on indiqué mardi au cabinet du ministre de la Fonction publique Steven Vandeput (N-VA).

En savoir plus sur:

Nos partenaires