Du matériel nucléaire flamand vendu à la légère ?

22/08/13 à 19:11 - Mise à jour à 19:11

Source: Le Vif

Du matériel nucléaire provenant de Flandre est envoyé à l'exportation depuis des années sans restriction suffisante sur son usage final ni sur le client qui l'utilise, a soulevé jeudi l'Institut flamand pour la Paix dans son rapport annuel.

Du matériel nucléaire flamand vendu à la légère ?

© Thinkstock

Ce centre d'expertise attaché au parlement flamand évoque les exportations d'eau lourde (deutérium), ingrédient potentiel d'armes nucléaires, mais aussi de "produits nucléaires sensibles" pouvant avoir des usages tant civils que militaires.

Ces produits doivent être contrôlés par un système de licences, selon les traités internationaux. Mais depuis 2007, la Flandre délivre des autorisations globales à l'exportation d'eau lourde vers une cinquantaine de pays, dont l'Algérie, la Chine, la Corée du Sud et la Malaisie, a fait observer l'Institut.

La Malaisie "a une réputation préoccupante en matière de contrôle des exportations, et est parfois qualifiée de 'hub' pour le commerce illicite avec l'Iran", a commenté le directeur de l'Institut, Tomas Baum. Il demande dès lors que le gouvernement flamand informe le parlement "en toute transparence" sur le contrôle de l'usage final du matériel nucléaire concerné, craignant des insuffisances.

La valeur des licences d'exportation est passée de 4.000 euros en 2008 à 220.000 euros en 2012.

En savoir plus sur:

Nos partenaires