Didier Reynders : "Il n'y aura pas de black-out culturel"

05/11/14 à 08:27 - Mise à jour à 08:27

Source: Belga

Le ministre en charge des institutions culturelles fédérales Didier Reynders (MR) assure mercredi dans Le Soir qu'il n'y aura pas de black-out culturel. "Il y aura au contraire une exception culturelle." Les trois institutions concernées -La Monnaie, Bozar et l'Orchestre national de Belgique (ONB)- devront économiser moitié moins que les autres institutions, annonce-t-il ainsi.

Didier Reynders : "Il n'y aura pas de black-out culturel"

Didier Reynders. © Belga

Plutôt que de subir des économies de 5,1 millions dès 2015, La Monnaie, Bozar et l'ONB ne devront finalement économiser que 2,7 millions. "Et il n'y aura aucune économie sur le personnel dans les trois institutions", promet Didier Reynders.

La Monnaie devra réaliser 1,4 million d'économies en 2015, contre 292.000 euros pour l'ONB et 1,07 million pour Bozar. Soit un effort de 5% sur une enveloppe globale de plus de 50 millions de subsides directs du fédéral. "Il n'y aura donc pas de black-out culturel sauf si on me dit que les 5% d'efforts demandés conduisent à cela", affirme le ministre libéral.

En savoir plus sur:

Nos partenaires