Di Rupo : coulisses d'une sortie de scène

14/03/18 à 09:36 - Mise à jour à 09:45
Du Le Vif/L'Express du 08/03/18

Elio Di Rupo a dû renoncer au mayorat de Mons, pour s'assurer de garder la main sur sa succession au Boulevard de l'Empereur, en 2019. Il espère d'ici là s'emparer de la présidence du Parti des socialistes européens. Plongée dans les coulisses d'une sortie de scène.

Un lundi de la fin de l'été dernier, à Bruxelles, à un demi-pas du Manneken-Pis, on a remarqué que l'orgueil était la seule vraie passion politique. Il fait très chaud, c'est la fin de la journée, Elio Di Rupo vient de sortir son livre, Nouvelles conquêtes. Il en profite pour rencontrer quelques journalistes et, en fait, pour se remettre dans le jeu, après un été tragique. Dans une moiteur qui paraît éternelle, on soupe avec quelques pâtes sans gluten et de l'épais vin rouge. On lui demande, pour voir, ce qu'il va faire à Mons. Les dents à peine desserrées, avec cet air de mastiquer des cailloux qu'il se donne parfois, il lève la main et dit " ça se décidera en mars ", comme pour passer à autre chose (autre chose étant " la trahison de Lutgen ", " la vitalité du parti ", et toutes ces choses bien connues de tous, même sans gluten).
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires