Deux jeunes moniteurs décèdent happés par un train près de Ciney

08/07/16 à 18:42 - Mise à jour à 09/07/16 à 11:03

Source: Belga

Une enquête a été ouverte à la suite du décès accidentel de deux jeunes moniteurs de "Jeunesse et Santé", âgés de 17 et 19 ans, vraisemblablement de Houyet et de Godinne. Les deux moniteurs ont été fauchés vendredi après 17h00 par un train à Haversin (Ciney, province de Namur), a indiqué en fin de journée le parquet de Namur.

Deux jeunes moniteurs décèdent happés par un train près de Ciney

© Image Globe

Des témoins vont être auditionnés et ce qui est en quelque sorte la "boîte noire" du train va être analysée, d'après une substitute du parquet.

Les corps ont toutefois déjà pu être rendus aux familles et le parquet n'est pas descendu sur les lieux, d'après le bourgmestre de Ciney, Jean-Marie Cheffert.

Concernant les circonstances du drame, la plaine de vacances qui était organisée par Jeunesse et Santé des Mutualités Chrétiennes s'est terminée vers 17h00 et les parents sont alors venus rechercher leurs enfants. Les moniteurs devaient ensuite repartir après avoir passé une semaine ensemble et rassemblaient leurs affaires dans une salle. On ignore actuellement pourquoi les deux jeunes moniteurs ont traversé les voies alors qu'un passage sous-terrain avait été construit il y a peu de temps.

D'après la substitute de garde du parquet de Namur, les jeunes gens pourraient avoir traversé les voies pour gagner quelques secondes mais l'enquête devra le déterminer.

Les familles des moniteurs sont arrivées sur place vendredi en fin de journée. Elles ont été rassemblées dans une salle d'Haversin et une cellule psychologique composée d'assistants sociaux a été mise en place pour venir en aide aux moniteurs qui composaient ce camp de vacances, aux familles des victimes et au conducteur de train fortement choqué par ce qu'il a vu.

Jeunesse et Santé et la Mutualité chrétienne disent dans un communiqué partager la douleur des familles. "Il est à ce stade particulièrement imprudent et prématuré de s'exprimer sur les circonstances exactes de ce tragique accident. Des informations erronées circulent d'ailleurs, mentionnant la présence des enfants encadrés par ces animateurs sur les lieux du drame. Nous pouvons actuellement confirmer qu'aucun enfant n'a circulé sur les voies, contrairement à ce qui a été évoqué. Dans de telles circonstances, c'est au parquet d'effectuer ce travail d'enquête", a réagi Jeunesse et Santé.

La circulation ferroviaire a pu reprendre dès 20h dans les deux sens sur la ligne Namur-Luxembourg, ont indiqué Infrabel et la SNCB.

Quel hommage pour les disparus

"C'est trop tôt pour en décider. C'est 'Jeunesse et Santé' qui est à la manoeuvre. Pour l'instant, on est de toute façon dans l'émotion. Les familles doivent gérer ça et ce n'est pas facile", a confié le bourgmestre. Des membres de "Jeunesse et Santé" de la Mutualité Chrétienne se réuniront vraisemblablement dimanche avec les assistants sociaux de la cellule psychologique pour un "débriefing", d'après le bourgmestre.

Il espère discuter ensuite avec eux pour décider de ce qu'il y a lieu d'organiser. Il ajoute que rien ne devrait être organisé avant lundi, la décision nécessitant d'être prise avec le collège communal.

En savoir plus sur:

Nos partenaires