"Découverte historique majeure" à la Citadelle de Namur

21/04/15 à 14:02 - Mise à jour à 14:02

Source: Belga

Les vestiges de trois des quatre murs de la première porte de Bordial de la Citadelle de Namur ont été découverts fin 2014 lors du chantier de rénovation du Bastion de Sambre, a annoncé mardi Arnaud Gavroy, échevin namurois de la Citadelle. Selon les archéologues, il s'agit d'une "découverte majeure au niveau de l'histoire de la ville".

"Découverte historique majeure" à la Citadelle de Namur

© Belga

"Cette porte, mentionnée pour la première fois dans un texte de 1235, n'était connue que d'une gravure de la fin du 16ème siècle. Sur ce plan de Braun-Hogenberg, une haute tour quadrangulaire défend la ville à cet endroit-là. Elle occupe ainsi l'emplacement le plus adéquat en matière de défense", précise Pierre-Hugues Tilmant, archéologue du Service public wallon (SPW), chargé de la Citadelle de Namur.

Avec des murs constitués de mortier de chaux jaune médiévale utilisée pour la construction de la Citadelle, cette tour, qui était équipée de deux fenêtres côté est et implantée à hauteur du moulin de Sambre, a subi d'importantes modifications, avec son intégration, une fois comblée, dans la Batterie de Sambre et sous l'occupation hollandaise (1815-1830) avec la rénovation du parement des murailles.

"Il s'agit d'un phénomène de désaffection qu'on a déjà constaté par ailleurs à la Citadelle: une construction est englobée dans des constructions postérieures dans un ensemble plus efficace militairement", ajoute l'archéologue. Avec l'arrivée de l'artillerie à poudre, une deuxième porte de Bordial, aujourd'hui démontée, a été construite et une troisième plus haut en 1656.

Le chantier de rénovation du Bastion de Sambre devrait s'achever en juin.

En savoir plus sur:

Nos partenaires