De plus en plus de personnes rayées des registres de la population

12/08/11 à 10:05 - Mise à jour à 10:05

Source: Le Vif

De plus en plus de personnes sont rayées des registres de la population car leur domicile est inconnu. L'an dernier, ce chiffre s'est élevé à plus de 60.000 pour toute la Belgique, rapportent les quotidiens Het Belang van Limburg et Gazet van Antwerpen.

De plus en plus de personnes rayées des registres de la population

© Belga

Cette hausse ces dernières années est principalement la conséquence d'un meilleur contrôle, selon le SPF Intérieur.

Chaque jour, plus de 150 Belges sont rayés des registres de la population car personne ne sait s'ils sont encore en vie, et si c'est le cas, où ils résident. Depuis 1978, près de 600.000 Belges ont été rayés des registres de la population.

Cette décision peut survenir après qu'un agent de quartier, après différents contrôles de l'habitation et une enquête menée auprès de la famille et du voisinage, ait constaté que la personne n'habitait plus à l'adresse indiquée.

La personne rayée du registre perd également, avec sa domiciliation, son droit aux allocations. La carte d'identité est déclarée non-valide, ce qui peut amener une amende allant de 143 à 2.750 euros.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires