De Gelder présente des excuses

28/02/13 à 19:39 - Mise à jour à 19:39

Source: Le Vif

Kim De Gelder a pour la première fois présenté ses excuses aux proches des victimes de la crèche Fabeltjesland de Termonde, jeudi après-midi devant la cour d'assises de Flandre orientale. "Je veux présenter mes excuses pour ce qui s'est produit", a déclaré l'accusé après une longue hésitation.

De Gelder présente des excuses

© Image Globe

Kim De Gelder a pris la parole après le témoignage de l'équipe d'intervention. "Je voudrais essayer d'expliquer tout ce qui s'est passé", a-t-il dit en balbutiant. "Je veux expliquer que... (silence de près d'une minute)... trouvez-vous bien si j'essaie encore, aujourd'hui ou demain, d'expliquer ce qui s'est passé?"

À propos de la crèche ? lui demande le président. "Oui. Je doute encore trop de mes capacités à répondre à la question de ce qui s'est passé. Je veux maintenant, maintenant que j'ai la chance de le faire, présenter mes excuses pour tout ce qui s'est passé. C'est ce que je veux dire aux proches. J'attendrai demain", a conclu Kim De Gelder.
Avant l'intervention de l'accusé, l'avocat général Yves Van Den Berge avait demandé à l'équipe d'intervention s'il était possible que l'accusé ait commis les faits sous l'emprise de la panique. "Dans la salle de jeu des bébés, y avait-il assez d'espace pour sortir, sans devoir poignarder des gens ou leur donner des coups de pied?". Ilse De Waele, de l'équipe d'intervention, a confirmé qu'il y avait assez d'espace.

Nos partenaires