Cinq épaves de navire désormais protégées en mer du Nord

03/11/16 à 17:37 - Mise à jour à 17:37

Source: Belga

Cinq épaves supplémentaires gisant en mer du Nord sont désormais protégées, a indiqué jeudi le secrétaire d'État à la Mer du Nord, Philippe De Backer (Open Vld). Au total, huit épaves sont aujourd'hui protégées.

Cinq épaves de navire désormais protégées en mer du Nord

Philippe De Backer © BELGA

Un voilier qui a sombré en 1741 au niveau du banc de sable Buiten Ratel rejoint la liste des épaves reconnues. Le navire de commerce néerlandais 't Vliegend Hart, qui a coulé en 1735, y figure également, tout comme le cargo britannique SS Kilmore, qui a rejoint les fonds de la mer du Nord en 1906 et qui attire depuis une importante faune et flore. Les deux derniers noms inscrits sont le sous-marin allemand U-11, qui a fait naufrage en 1914, et le HMS Brilliant, qui a été coulé lors du premier raid sur Ostende en 1918 à la fin de la Première Guerre mondiale.

En novembre 2013, le gouvernement avait approuvé une loi rendant possible l'inscription de telles épaves au patrimoine culturel sous-marin. Cette loi stipule que toute découverte doit être mentionnée au gouverneur provincial, qui peut lancer une procédure de reconnaissance pour une épave.

Les carcasses reconnues sont conservées in situ. Elles jouissent de mesures de protection spéciales, doivent notamment être accessibles aux plongeurs et sont reprises sur les cartes marines.

Ont déjà été inscrites dans ce registre le bâtiment de guerre britannique HMS Wakefull, le bateau-phare Westhinder ainsi qu'une épave en bois située au large d'Ostende.

Au total, quelque 280 épaves de navire gisent en mer du Nord. La plupart datent de la Deuxième Guerre mondiale.

Nos partenaires