Jasper Van Herzeele
Jasper Van Herzeele
Fonctionnaire aux Finances
Opinion

10/09/15 à 08:58 - Mise à jour à 09:09

"Cher État, je suis fonctionnaire aux Finances, détachez-moi à l'Office des Étrangers s'il vous plaît"

Jasper Van Herzeele n'en peut plus de voir les demandeurs d'asile camper dans les rues de Bruxelles. Il demande à l'état de l'engager là où les besoins sont les plus criants. "Je suis prêt à agir. Détachez-moi !"

"Cher État, je suis fonctionnaire aux Finances, détachez-moi à l'Office des Étrangers s'il vous plaît"

Le parc Maximilien à Bruxelles © BELGA

Je travaille comme fonctionnaire dans le Quartier Nord de Bruxelles. J'ai vu se créer les files d'attente et le camp de tentes près de l'Office des Étrangers depuis le premier rang, bien au sec dans une tour voisine. Je ne peux que littéralement regarder la misère de "l'autre" de haut.

Depuis cette tour confortable j'assiste non seulement à la situation pénible de ces réfugiés, mais je vois aussi l'état qui échoue dans les rues et les parcs.

En tant que citoyen actif et conscient, cette situation éveille en moi des sentiments d'indignation, de frustration et surtout d'impuissance. Le plus facile, c'est de donner l'argent à des organisations mieux organisées que moi pour satisfaire les besoins de ces réfugiés.

En tant que fonctionnaire, et donc un petit peu comme représentant de l'état, je ressens, en plus de l'indignation, de la frustration et de l'impuissance, de la honte. Mon employeur a une responsabilité sociétale qui ne peut être cachée sous les pertes d'efficacité propres à toutes les grandes organisations.

Autour de moi, il y a plein de personnes compétentes capables de s'initier à très court terme à de nouvelles matières et méthodes de travail. Des gens entreprenants, des citoyens et des collaborateurs prêts à mettre la main à la pâte. Pourquoi l'état n'engagerait-il pas ce potentiel où les besoins sont les plus criants ?

En instaurant le détachement temporaire et volontaire, on aurait déjà les premiers collaborateurs nécessaires à l'Office des Étrangers. N'attendez pas que Selor ait terminé sa procédure objectivée et donc chronophage. À situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles.

Partager

Cher État, je suis fonctionnaire aux Finances, détachez-moi à l'Office des Étrangers s'il vous plaît

Cher État, je suis prêt à agir. Détachez-moi !

Nos partenaires