Charles Michel: "Je ne veux pas que la Belgique paie la facture du Brexit"

28/06/16 à 11:09 - Mise à jour à 11:09

Source: Belga

"Le Brexit est la victoire d'une certaine forme de populisme", a estimé mardi matin le Premier ministre Charles Michel sur les ondes de La Première (RTBF), avant d'ajouter qu'il n'était "pas prêt à payer la facture" pour la décision des Britanniques de se retirer de l'Union européenne.

Charles Michel: "Je ne veux pas que la Belgique paie la facture du Brexit"

© BELGA

M. Michel a une nouvelle fois plaidé pour que la notification par les autorités britanniques de leur volonté de sortir de l'UE "intervienne le plus vite possible", afin de garantir de la clarté dans l'intérêt de tous. Le Premier ministre a par ailleurs garanti qu'il mettrait "tout en oeuvre pour protéger et défendre les intérêts économiques et sociaux" de la Belgique, et insisté sur la nécessité d'expliquer aux citoyens en quoi l'Europe constitue une "valeur ajoutée".

La victoire du "Leave" au référendum sur la relation entre le Royaume-Uni et l'UE sera le principal thème de la réunion des chefs d'Etat et de gouvernement européens qui se tient mardi et mercredi à Bruxelles.

Belga

Nos partenaires