Bruxelles multilingue, entre Marnix et N-VA

30/09/13 à 09:25 - Mise à jour à 09:25

Source: Le Vif

Le plan Marnix a été lancé ce 28 septembre à Bruxelles. Objectif : encourager l'enseignement multilingue à l'heure où plus de 90 % des chômeurs bruxellois sont unilingues.

Bruxelles multilingue, entre Marnix et N-VA

© Sigfrid Eggers

Portée par le philosophe Philippe Van Parijs (UCL, Oxford), l'initiative, consiste en une vaste plateforme réunissant les acteurs des langues actifs à Bruxelles (www.marnixplan.org). L'événement inaugural, place Royale, est public. "Marnix, c'est aussi une interpellation aux politiques", dit Van Parijs.

Principales demandes : des écoles d'immersion, une plus grande souplesse pour les profs de langues. Au même moment, la N-VA, candidate au pouvoir à Bruxelles, se félicite de l'instauration d'une année test pour les élèves francophones avant d'entrer dans l'enseignement néerlandophone. Marnix a du boulot.

O.M.

En savoir plus sur:

Nos partenaires